La fréquence de nettoyage varie selon la situation géographique et l’environnement de sa centrale solaire, le type de précipitation (pluie, neige), et l’angle d’inclinaison des modules dont  nous préconisons de vérifier la surface régulièrement. Dans un environnement  propice aux retombées de poussières (gaz d'échappements, scories de cheminées), sous des climats  secs, comme dans le Sud de la France (labours, moissons, épandages, pollens), ou encore en bordure maritime (fientes d'oiseaux, embruns marins), doivent être nettoyées deux fois par an.

Le minimum restant un nettoyage annuel  pour les régions au climat humide.

 La période idéale se situe de Mars à Novembre sans utiliser d’appareil à haute pression  afin de ne pas endommager les modules photovoltaïques.